Zoom vient de connaître son premier meurtre en direct

Le jeudi 21 mai 2020, Zoom a connu son premier meurtre en direct. Dwight Power, un Américain de 72 ans résidant à Amityville, à New York, s’est fait sauvagement assassiner en direct alors qu’il était en réunion virtuelle sur Zoom. Des participants à la vidéoconférence ont signalé les faits à la Police du comté de Suffolk, qui a dépêché des unités sur les lieux et procédé à l’arrestation du meurtrier.

Thomas Scully-Powers, le propre fils de la victime, serait l’auteur de cet assassinat qui a eu lieu peu après midi. En revanche, les raisons qui ont poussé cet homme de 32 ans à commettre un tel crime restent jusqu’à maintenant inconnues.

Crédits Pixabay

Dans l’heure suivant la réception de plusieurs appels au 911, la police a procédé à l’arrestation de Thomas Scully-Powers. Pour l’heure, les investigations sont en cours, mais justice sera faite concernant cette affaire, a promis le procureur local, Timothy Sini.

L’enquête n’est pas encore bouclée

Selon le département de police du comté de Suffolk, ce que les participants à la vidéoconférence ont pu voir de cette horreur reste à préciser. En effet, les témoignages des personnes qui ont alerté la police restent assez flous jusqu’à maintenant.

Certains participants à la réunion auraient indiqué avoir vu Dwight Powers participer à la réunion, avant de disparaître des images. Selon un lieutenant détective de la brigade d’homicide de la police de Suffolk, la majorité des témoins auraient juste remarqué que le défunt tombait devant la caméra.

D’autres ont pourtant signalé la présence de Thomas Scully-Powers dans leur témoignage.  Ils auraient vu un homme nu et chauve, avec un tatouage sur le bras gauche passer devant la caméra. Ce dernier aurait arraché les draps du lit et l’aurait étalé sur le sol pour couvrir quelque chose.

Le meurtrier risque jusqu’à 25 ans d’emprisonnement

Le fils Powers avait déjà fui les lieux en passant par la fenêtre du premier étage lorsque la police s’y est rendue. Il n’a toutefois pas pu aller loin avant d’être rattrapé par des agents. Selon le procureur du comté de Suffolk, l’homme aurait avoué son crime lors des interrogatoires.

Quoi qu’il en soit, rien n’est encore sûr en ce qui concerne les mobiles du crime. Mais Thomas Scully-Powers risque pas moins de 25 ans d’emprisonnement pour homicide volontaire non prémédité.

Mots-clés zoom