Zunum Aero poursuit Boeing pour vol de technologies et démarches anti-concurrentielles

Zunum Aero a récemment déposé une plainte contre Boeing auprès de la Haute Cour de Washington pour escroquerie et utilisation frauduleuse de ses informations commerciales. Selon la startup, elle aurait dû finir de développer ses avions hybrides à l’horizon 2022. Malheureusement, ce ne sera pas possible et c’est la faute de l’un de ses investisseurs : Boeing.

Il faut dire que l’histoire de Zunum Aero a été relativement courte. La startup voulait en effet développer une offre pour desservir de courtes distances grâce à ses appareils plus respectueux de l’environnement. Sauf que les soucis financiers s’en sont mêlés et l’entreprise a dû revoir ses plans.

Des avions sur fond de coucher de soleil

Crédits Pixabay

La semaine dernière, Zunum Aero a donc porté plainte contre Boeing pour les motifs suivants : escroquerie, détournement de secrets commerciaux, violation de contrat et vol de propriété technologique. Les responsables de la startup espèrent ainsi obtenir réparation de la part du spécialiste de l’aéronautique.

La situation financière de Zunum n’a pas connu de jours heureux depuis 2018

En 2017, la startup, soutenue par les financements à hauteur de plusieurs millions de dollars de la part de Boeing, entre autres, planifiait ainsi de développer une flotte plus propre proposant des vols moins onéreux et desservant de courtes distances, à une échelle régionale ou entre quelques grandes villes. Et des avions hybrides devaient lui permettre d’y arriver.

Cependant, un an après son lancement, la startup a déjà dû se séparer de son staff, vendre ses installations de l’Illinois et deux de ses locaux, à Indianapolis et à Washington, car ses finances n’allaient pas fort. Depuis, Zunum Aero a toujours essayé de se relever, mais jusqu’à ce jour, la startup patine.

La startup clame que la situation actuelle est le fruit d’un sabotage de la part de Boeing. Ce dernier aurait alors censuré les efforts de Zunum Aero dans ses démarches pour réunir des fonds auprès d’autres partenaires.

Zunum Aero espère obtenir compensation en portant l’affaire devant la justice

Dans la plainte déposée, Zunum affirme que Boeing se serait senti menacé par son développement dans le marché concurrentiel du transport aérien. Raison pour laquelle le géant s’est proposé comme investisseur et partenaire de la startup aux premières heures.

Sauf que Boeing aurait par la suite tiré parti de sa position pour subtiliser à la startup des propriétés technologiques et des informations privées concernant sa stratégie commerciale. Boeing se serait également servi de son nom pour entraver le développement économique de la startup.

La plainte déposée indique aussi que « Zunum a découvert que Boeing développait secrètement un prototype répliquant le design d’un appareil phare, élaboré par les mêmes ingénieurs et professionnels que Boeing a assignés pour apporter des contributions additionnelles chez Zunum et soumis à des engagements de non-divulgation et de non-réutilisation ».

Autant d’accusations portées à l’endroit du géant de la construction aéronautique pour lesquelles Zunum Aero demande réparation. Reste à savoir ce qu’en pense la justice.

Mots-clés boeingzunum aero